Voyager en Ethiopie : que faut-il savoir ?

Voyager en Ethiopie : que faut-il savoir ?

Vous désirez voyager en Éthiopie et aimeriez avoir des informations sur les formalités à remplir ? Pas de soucis, cet article vous renseignera sur quelques démarches à suivre pour le séjour en terres éthiopiennes.

Le passeport et le permis de conduire international

Pour votre voyage en Ethiopie ,  il faut disposer d’un passeport valide 6 mois après la date de retour. Cette mesure est valable pour les citoyens français. Votre passeport devra comporter trois pages vierges dont deux face-à-face afin de parer à toute éventualité. Il est nécessaire de s’assurer avant une éventuelle demande que votre document est reconnu par le pays. Si vous comptez voyager avec vos enfants, vous devez savoir que ces derniers doivent disposer également chacun de leur passeport. Et cela, quel que soit l’âge.

D’après la législation française, les mineurs voyageant avec leurs deux parents ou un seul des deux n’ont pas besoin d’être en possession du passeport. Mais le passeport devient obligatoire lorsque la condition d’accompagnement n’est plus remplie. L’enfant devra donc dans ce cas présenter son passeport ou sa carte d’identité en fonction des exigences du pays de destination. Aussi, lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses deux parents et qu’il ne porte pas le même nom que ces derniers, il est recommandé de donner une preuve de la filiation. Sinon, il faut  présenter une autorisation de sortie du territoire dûment remplie et signée par l’autre parent avec une copie de sa pièce d’identité.

Il faut souligner que cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toutes les autres formalités particulières à la destination en ce qui concerne les mineurs. De plus, ces nouvelles règles de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports. Les appareils électroniques tels que les smartphones les tablettes, les portables doivent être chargés et en bon état de fonctionnement afin que les agents de contrôles puissent les allumer. Vous devez également disposer d’un permis de conduire international afin d’éviter tout désagrément une fois en Éthiopie. Cela vous sera très utile si vous désirez passer un bon moment dans ce pays et conduire un véhicule.

Le visa

La possession de visa pour entrer sur le sol éthiopien  est obligatoire pour les citoyens français, belges et suisses. Concernant les visas touristiques, vous pourrez effectuer la demande via internet. Mais il est important de faire attention aux sites frauduleux. La démarche à effectuer pour l’obtention de votre visa est simple. Vous devez remplir le formulaire de demande, fournir une photo d’identité, effectuer le scannage des pages utiles de votre passeport. Puis, vous  effectuez le règlement en ligne. Il s’agit de l’entrée simple avec validité de 30 jours coûtant 52 dollars américain, et l’entrée simple avec validité de 90 jours coûtant 72 dollars américains.

Les services d’Action Visas

C’est une société qui permet à ses clients d’obtenir facilement leurs visas pour leurs voyages. Cette structure a été créée en 1994 et s’occupe des fastidieuses démarches auprès des ambassades et sur internet afin d’obtenir les visas pour ses clients.  Action Visas traite également des demandes d’e-visas. La société a également un service d’information. Elle  permet aux agences disposant d’un site internet BtoC, aux blogs de voyages… de fournir des renseignements gratuits à leurs internautes sur les formalités pour l’obtention des visas.

Quels sont les lieux à visiter au Cameroun ?

Le Cameroun est un pays d’Afrique centrale. Il partage ses frontières avec le Tchad, la République Centrafricaine, le Nigeria, le Gabon, le Congo et la Guinée équatoriale. En plus, il  bénéficie d’une ouverture sur l’océan Atlantique. Cette position privilégiée lui donne l’avantage d’être un véritable carrefour culturel, économique, mais aussi touristique. Cette diversité fait du Cameroun un pays riche qui regorge de sites intéressants à visiter pendant les vacances. Cependant, avant d’effectuer votre voyage, vous devez vous assurer d’être en règle au niveau des obligations administratives. Découvrez tout ce qu’il faut pour préparer votre voyage au Cameroun et les lieux incontournables à visiter.

Obtenir le visa pour le Cameroun

Pour aller faire du tourisme au Cameroun , les ressortissants français ont obligatoirement besoin d’un visa pour entrer dans le pays. Il n’y a pas de possibilité pour obtenir un visa sur place une fois arrivée à destination, ni de faire une demande en ligne. Toutefois, un formulaire de demande du visa camerounais sera à remplir en ligne sur le site des ministères camerounais.

Pendant les préparatifs de notre voyage, Action Visas s’est chargée de toutes les démarches administratives. Sont exemptés de visa, les citoyens des pays ci-après : Tchad, République Centrafricaine, Nigeria, Congo-Brazzaville, Guinée équatoriale, Gabon. La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire et le carnet de vaccination vous sera demandé à votre arrivée.

Quelques sites incontournables

Le Cameroun est un pays connu pour sa diversité culturelle, climatique, faunique, sa végétation et son relief. De nombreux sites répartis dans les régions du pays vous permettront de découvrir, d’admirer et de vous divertir. Durant notre séjour, nous avons commencé la visite par la région du sud dont la principale ville touristique est Kribi. Il s’agit d’une cité balnéaire disposant de sites attrayants, tant naturels que culturels.

Vous découvrirez les chutes de la Lobé qui offrent un paysage intéressant avec ses nombreuses cascades. Il y a  aussi le Rocher du Loup qui possède la plus belle plage de la côte. N’oubliez pas la visite des Campements pygmées pour vous imprégner de la culture et du mode de vie des premiers habitants de la forêt du sud.

Au sud-ouest, vous retrouverez la ville de Limbé. Là, vous pourrez  contempler le monument d’Alfred Saker qui était le premier Européen arrivé à Limbé. Visitez  le Botanic garden, un merveilleux jardin qui permet d’acclimater les plantes. Montrez-vous curieux en allant à la découverte de la coulée de lave survenue lors de la dernière éruption volcanique du mont Cameroun en 2000. Le mont se trouve à Buea et représente la plus haute montagne du pays avec environ 4 100 m d’altitude. Les plus sportifs pourront faire son ascension tandis que les autres visiteront la Route du thé ou encore le palais Van Putt Kamer.

Dans la région du littoral, la ville de Douala vous offre aussi des sites culturels. Vous pourrez opter pour la visite guidée du musée maritime national. Rendez-vous au palais des anciens rois Bell qui furent les maitres d’une large bande côtière. Et que direz-vous d’un tour au marché des fleurs et des objets d’art, très coloré et animé ? Dans ce marché, se trouve une variété d’objets artisanaux du Cameroun et aussi des pays limitrophes. Il y a donc de quoi repartir avec des objets souvenirs.

 

Résoudre la problématique de l’hébergement quand on part en tourisme

Le tourisme est une activité à laquelle s’adonnent bon nombre de personnes pendant leurs vacances. Pour faire du tourisme, il faut tout planifier : la destination, les sites à visiter et surtout l’hébergement. Voici quelques types d’hébergement que vous pouvez réserver pour réussir votre virée touristique.

Les hôtels et les motels

Ce sont les types d’hébergement auxquels la plupart des touristes sont habitués. Ce sont des établissements commerciaux qui disposent de chambres déjà équipées et qui font des tarifs journaliers. Il y en a de très luxueux (hôtels 5 étoiles et 4 étoiles), mais il y en a aussi de plus sobres. Toutefois, les hôtels et les motels de haut standing sont tous aussi confortables. Faites votre choix en tenant compte de vos goûts et de votre budget. Ces établissements  sont souvent implantés dans les villes et sur les grands axes routiers.

Le camping et le glamping

Certaines personnes sont aventurières et aiment particulièrement la nature. Ces personnes préfèrent les campings. Elles trouvent que c’est l’idéal pour communier avec la nature et par la même occasion pour économiser des sous. En effet, les campings ne coûtent pas chers. Pour ceux qui aiment la nature, mais qui tiennent quand même à leur confort habituel, il y a le glamping. Le glamping est une sorte de camping à la seule différence qu’il est plus luxueux, donc naturellement plus cher. Cela permet  un séjour dans un hébergement touristique comme une yourte, une roulotte ou encore une maison arboricole. La qualité de la literie, des équipements sanitaires et de la restauration est plutôt très soignée. Le glamping se présente sous plusieurs formes : une cabane, un chariot, une tente, une caravane… Il peut être très commode pour les vacances en famille.

Les gîtes et auberges

Les gîtes et les auberges sont pratiquement la même chose. Ils désignent des résidences privées que les propriétaires exploitent pour gagner de l’argent. Les gîtes et les auberges possèdent généralement peu de chambres. Les gîtes sont peu meublés, mais contiennent l’essentiel pour que vous y séjourniez. Les auberges, quant à elles, peuvent encore être catégorisées. La catégorie qui aura retenu l’attention est l’auberge de jeunesse. C’est un type d’hébergement très connu à travers le monde. Cela implique des formules d’hôtellerie allant de la chambre privée au lit en chambre partagée avec des sanitaires communs. Par le passé, certaines auberges de jeunesse imposaient une limite d’âge, une restriction qui a été abandonnée avec le temps. Il faut noter que certains grands complexes hôteliers aussi ont adopté la dénomination «auberge».

Les pourvoiries

Généralement rencontrées au Canada, les pourvoiries sont des entreprises qui offrent des infrastructures et des services en échange d’une rémunération. C’est très souvent à des fins récréatives en lien avec la chasse, la pêche ou encore la trappe. On trouve ainsi en location les divers équipements pour ces différentes activités.

Les écogîtes

Ce sont des hébergements que l’on retrouve le plus souvent à la campagne. Ils s’inscrivent dans un cadre d’écotourisme parce qu’ils respectent un certain nombre de critères écologiques. Les écohébergements doivent être certifiés par un écolabel de la région, international ou encore par l’État. Ainsi, les écogîtes n’ont aucune incidence sur la préservation de la faune et de la flore. Les écogîtes fondent généralement dans leurs milieux souvent naturels. Ce sont des cadres privilégiant les énergies renouvelables et dans lesquels il y a une exploitation minimale des ressources naturelles disponibles.

En résumé, il y a une grande variété de choix pour les hébergements quand on part en tourisme. Il faut simplement prendre le soin de choisir le plus proche de votre destination, en tenant compte de vos goûts et de votre budget.

Pourquoi partir en vacances près d’une rivière ?

Les vacances d’été sont l’occasion de retrouver l’eau et profiter des activités qui s’y trouvent. Le bord de rivière fait de plus en plus de touristes en quête d’évasion et d’activités aquatiques. Lorsqu’on ne peut pas mettre de côté la baignade et la pêche, ce mode de vacances en pleine nature est en effet, le choix le plus approprié. Il y a de nombreuses destinations qui peuvent vous accueillir pour vivre de véritables vacances les pieds dans l’eau. Par exemple, les Gorges du Gardon dans le Gard sont l’une de ces destinations prises d’assaut par les « aqua people ». Ses sites présentent de magnifiques paysages, propices aux multiples activités au grand air. Le choix d’un établissement en bord de rivière pour dormir, est également une solution pour vivre la chose. Un camping avec un accès à une plage privée, est un luxe pour vous adonner librement au farniente, aux baignades, à la pêche et autres loisirs aquatiques dans la superbe région de l’Occitanie.

Read More

Où se rendre quand on aime les loisirs nautiques ?

Les loisirs nautiques regroupent toutes les activités qui se pratiquent grâce à une étendue d’eau. Certaines activités comme le canoë nécessitent l’usage d’une embarcation. D’autres ne demandent qu’un ballon pour être pratiquées. Et même, rien qu’avec un maillot de bain, on peut s’adonner à des loisirs nautiques. Découvrez dans cet article les lieux où on peut se rendre lorsqu’on aime ce type de loisirs.

La Bretagne

La Bretagne est la région française possédant la plus grande façade maritime. À ce titre, il est donc légitime que la région soit le pôle des activités nautiques en France. Toutefois, le hasard de la nature n’explique pas seulement le succès des activités nautiques en Bretagne. En effet, cela est plutôt dû à une stratégie mise en place depuis des années. La Bretagne compte pas moins de 150 ports de plaisance (pour un total de 370 environ sur toute l’étendue du territoire national). Elle renferme également de nombreuses associations et des centres nautiques. Il faut aussi souligner que le nautisme est très répandu dans les traditions bretonnes. D’ailleurs, de grands noms du nautisme de compétition sont originaires de Bretagne. On peut citer Armel Le Clea’ch, Éric Tabarly…

Vous ne serez pas déçu en vous rendant en Bretagne. Que ce soit pour faire du ski nautique, de la planche à voile ou encore du motonautisme, la région se prête au jeu. La Bretagne abrite également de nombreux chantiers navals qui représentent une grande majorité de l’industrie nautique française. Pour renforcer cette domination, les autorités bretonnes ont déployé un programme visant à accompagner les acteurs du secteur dans la modernisation de leurs équipements. Ce projet est pris en charge par le technopôle Eurolarge Innovation de Lorient.

Dans une logique de respect de l’environnement, toutes les activités nautiques en Bretagne sont placées sous le signe de l’écologie. Les autorités militent en collaboration avec des associations locales à la création d’un label « éco-nautisme ». Ce dernier est destiné à sanctionner les efforts effectués pour le respect des côtes. Cela vise aussi la fabrication d’appareils nautiques plus respectueux de l’environnement.

Par ailleurs, les activités nautiques ne se limitent pas seulement à la mer. De nombreuses activités sont également effectuées sur eau douce comme le canoë kayak ou le paddle.

La région PACA

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur reste le lieu de prédilection d’un type d’activités nautiques particulier : le nautisme de plaisance. Le nautisme de plaisance est appelé ainsi par opposition au nautisme sportif. De façon globale, il s’agit de toutes les activités qui amènent à naviguer sur un cours d’eau (mer ou eau douce). Toutefois, l’accent est mis sur le plaisir car, le nautisme de plaisance est une activité qui ne demande pas des exigences physiques spécifiques. C’est un loisir qui se pratique pour le bien-être.

La région PACA reste le leader en France dans ce domaine. Les ports de plaisance à Cannes ou à Nice ne sont plus à présenter avec leurs yachts plus luxueux les uns que les autres. Si vous cherchez vraiment à vous distraire sur l’eau, la Côte d’Azur reste la référence en France. Il faut aussi souligner que les paysages de la Côte d’Azur sont propices à l’évasion. Les autorités de la région PACA comptent d’ailleurs sur les jeux olympiques de Paris 2024 pour promouvoir les activités nautiques.

Peut-on avoir des activités nautiques en Île-de-France ?

Oui, les activités nautiques ne concernent pas seulement les régions qui sont en bord de mer. Même, à l’intérieur des terres il est possible de faire des activités nautiques. Les lacs, rivières, fleuves et autres cours d’eau sont même plus adaptés à certaines activités nautiques. En Île-de-France, par exemple, la Seine offre la possibilité d’effectuer des balades en barque, de faire du ski nautique. On y effectue également des courses en barque motorisée. À  Cergy Pontoise, il est même possible d’effectuer des descentes en rafting.